Ça sent l'écurie...

February 4, 2017

 

Les mots du Cap'tain "Cap handi tire sur ses haussières, le train de dep s'écrase, y'a plus de bière à Ponta Delgada, on va faire route sur les sables avec Nondor Fa. RDV au bistrot sur LR..."

 

Porte de l’Europe, l’archipel des Açores constitue souvent la première ou la dernière étape d’une transat. La tradition veut que, là-bas, le temps de l'escale, on laisse une trace de son passage. Le Sochris Nine, cette fois-ci, n'a pas traversé la grande bleue, mais, après près de quatre mois de navigation,  on ne pouvait pas ne pas marquer le coup avant de rentrer dans le bassin des Chalutiers à La Rochelle. Alors Cap'tain Souchaud et le reste de l'équipage ont sorti les bombes à taguer et, hop, voilà, Cap Handi entre dans la grande histoire des circumnavigateurs qui se sont arrêtés à Ponta Delgada !

 

Côté météo, cette ultime étape a été un peu compliqué. Ce qu'on vient de se prendre sur les côtes charentaises, c'est ce que l'on aurait du subir puissance 10 au Cap Finistere si l'on avait respecté le calendrier ; des rafales à 50 et des creux de 10 m... Bref, il a fallu patienter et certains d'entre nous sont restés à quai. C'est la célèbre loi des 5 C : c'est con mais c'est comme ça.

 

 

Vendredi, Christophe, Ben, Tonio et Céline ont profité d'un trou de souris pour prendre la mer et devraient être en vue de Chassiron dans une semaine. Enfin, météo permettant... On zieute Marine Traffic, on boit un coup à leur santé, on rage de ne pas être à bord avec eux et on se prépare à les accueillir comme il se doit ! On se tient au jus...