A la mi-octobre, puisque notre vocation première est bien la pratique de la voile hauturière, nous avons mis le cap sur le sud.

Pendant quatre mois, le Sochris Nine a emmené ses adhérents au Portugal, à Madère, aux Canaries avant de descendre vers le Sénégal et la Casamance.

Comme lors de notre première transatlantique en 2015, nous effectuons des changements d’équipages à chaque escale afin que tout le monde puisse en profiter, car, de fait, il n’a pas été compliqué d’enrôler des équipiers et, sur l’ensemble du programme, les personnes en situation de Handicap sont majoritaires.

Mais notre activité ne se cantonne pas qu'à naviguer.... Tout au long de l'année il faut assumer l'entretien du bateau, le carénage, les petits bricolages, il faut faire vire l'association, participer à la vie nautique locale, régates, semaine du nautisme... présenter et porter le projet.... et ce sont aussi, eux : les bonnes volontés, adhérents et bénévoles, le moteur de CAP HANDI.

ETAPE 11 - Le TEMOIGNAGE de Thierry

August 8, 2019

1/3
Please reload